Faire un focus stacking sur photoshop

A la Une, Tutos 01 Déc 2014
Faire un focus stacking sur photoshop

Jakadi vous explique comment faire du focus stacking en pleine nature et comment le gérer en post-production.

Voilà une technique que j’adore ! C’est un peu magique pour moi quand à la fin de tout le processus on voit apparaitre l’image finale ! Parfois le résultat n’est pas bon alors je mets tout à la poubelle mais ça fait parti du jeu.
En théorie le focus stacking est réservé aux prises en studio ou mini-studio et lors d’un stage macro le maître de stage (Gérard Blondeau) a été assez surpris de voir appliqué cette technique en pleine nature.
Le principe ? Je pense que vous le savez, c’est de prendre plusieurs clichés d’un sujet en déplaçant à chaque fois la mise au point afin d’obtenir au final une image avec une map correspondant à la sommes de toutes les map ajoutées !
Ça l’air un peu compliqué comme ça …en fait ça l’est !
Non je rigole !

 

A la prise de vue :

Perso je pratique de la façon suivante :

  • Faire attention à ce qu’il n’y ai pas de vent et trouver un sujet docile d’où mes départs aux aurores.
  • Fixer l’appareil sur un trépied bien stable.
  • Cadrer.
  • Faire les réglages (ISO,vitesse, ouverture).
  • Faire plusieurs aller-retour manuellement, pour bien cerné ce que l’on veut faire.
  • Mettre les prises de vue avec télécommande, pour éviter les bouger.
  • Se saisir dé-li-ca-te-ment du fut de l’objectif et faire la première mise au point (de l’avant vers l’arrière ou l’inverse).
  • Tourner dé-li-ca-te-ment le fut et déclencher à la télécommande de façon que chaque map se superposent.

photo d'un papillon avec la technique du focus stackingJ’ai mis cette photo car on y voit bien la rupture brutale de la zone de netteté.

Après c’est du post traitement …

Le focus stacking sur Photoshop :

Pour le post-traitement, il y a plusieurs solutions en fonction de son logiciel de traitement. Perso je travaille avec Photoshop cs6 mais il y a aussi “Combine Z”, gratuit, qui va très bien.
Avec Photoshop voilà comment je procède :
(vous pouvez cliquer sur les image pour les voir en plus grand)

mes photos sur caméra raw1. Je sélectionne tous mes fichiers dans camera raw et synchronise pour appliquer le même traitement aux clichés, ensuite je clic sur”terminé”.

fichier puis script2. Aller dans fichier > scripts > chargement de fichiers dans une pile

selection des fichiers3. Sélectionner les fichiers et “OK“.

Les calques apparaissent à droite.Les calques apparaissent à droite.

"édition"-"alignement automatique des calques" et attendre la fin de l'opération4. Quand tous les calques sont présent , tout sélectionner et aller dans édition > alignement automatique des calques et attendre la fin de l’opération.

"édition"-"fusion automatique des calques" et faire ensuite"auto"dans le cadre présenté.5. Avec toujours tous les calques sélectionnés aller ensuite dans édition > fusion automatique des calques  et faire ensuite”auto“dans le cadre présenté.

L’opération est un peu longue en fonction du nombre de clichés et à la fin l’image apparait !

Fusionner les calques visibles6. Fusionner les calques visibles.

7. Aplatir l’image.

Voilà ! Le traitement proprement dit terminé, maintenant il faut faire les petites retouches et voilà l’image finale :

photo final

Les causes d’échecs :

  • Bougé de l’appareil photo ou du pied qui s’enfonce dans les herbes
  • Mauvaise estimation de la profondeur de champs et certaines zones sont flous
  • Léger bouger du sujet qui passe inaperçue (souvent les antennes)
  • Plusieurs problèmes liés au système (halo sur-ex , zones de raccords floues , etc … souvent rattrapables.

Voilà, si vous aimez, essayer c’est très sympa à faire.

Article et photos par Jakadi

Son FlickR

← Interview de Fabrice Pierru Alias Fabprod L'échasse blanche →

About the author

2 Commentaires

  1. Le Squall
    17 décembre 2014 at 18 h 59 min

    Excellent travail, merci pour le partage 😉 @+


  2. Epona
    5 août 2015 at 20 h 22 min

    Quel boulot !!!!


Laisser un Commentaire