EL DIABLO !!!

EL DIABLO !!!

Salut les MN’s !!!

l’année dernière, j’ai lancé l’idée de réaliser une fiche de présentation de l’une des “STARS” si souvent mise en valeur sur notre forum … après avoir récolté des photos et diverses infos, j’ai rédigé ce petit article afin de faire découvrir, à celles et ceux qui n’ont pas la chance de pouvoir en rencontrer près de chez eux, ce magnifique insecte qu’est …

L’ EMPUSA PENNATA

Miss Languedoc 3.2

– Insecte de l’ordre des Mantodéa (Mantoptère), famille des Empusidae, genre Empusa, espèce Pennata.

Connu également sous le nom de «Diablotin» ainsi nommé pour son allure générale malicieuse voir presque “humaine”, d’ailleurs dans la mythologie Grecque «Empusa» fait référence à un spectre, un démon prenant l’apparence d’une femme.

D'un autre monde 03

– Localisation : présente sur le pourtour Méditerranéen, la zone s’étend jusqu’au sud-ouest, cote atlantique, également visible en Corse, au Portugal et en Espagne.

– De couleur marron puis verte, elle présente également quelques taches blanches, rosées voir violacées.

– Constituée d’un abdomen portant les quatre pattes arrières, d’un thorax extrêmement allongé muni des deux pattes avant (nommées « ravisseuses » pour leurs aptitudes à capturer les proies) pour finir par une tête triangulaire avec en son sommet une excroissance cônique ainsi que deux antennes.

Diablotin 02

Empuse male adulte 02

– Le sexe des individus est  donc identifiable au cours de leur vie au niveau des antennes. Antennes, bi-pectinées (forme de peigne) chez le mâle (voir ci-dessus) et filiformes chez la femelle (voir ci-dessous).

Avec délicatesse 03(Empuse Femelle Adulte) 

– Leur durée de vie est de 1 année s’échelonnant d’un été à l’autre, c’est donc une espèce hivernante.

 

Deux grandes étapes dans leur vie :

a/ Le stade juvénile, larvaire, portant le nom de « Diablotin ». Taille jusqu’à 50 à 60 mm chez les mâles et 60 à 65 mm chez les femelles, les deux ayant la particularité d’avoir l’abdomen recourbé.

Thilidou duo empuses

b/ Le stade « Adulte » la taille adulte varie entre 70 et 80 mm avec la particularité d’avoir l’abdomen allongé recouvert d’élytres qui protègent les ailes.

– Adulte dès la fin Mai / début Juin, l’accouplement se produit aux alentours de la mi-juin et contrairement parfois à sa cousine « Mante religieuse » cela se passe généralement sans effusion de sang.

– Les premières pontes surviennent  quelques jours à quelques semaines après l’accouplement.

Oothèque Sophie 01(Oothèque)

-Une femelle peut pondre plusieurs oothèques (une dizaine environ, taille de 2 à 3 cm, contenant 10 à 50 œufs) car elle s’accouple avec plusieurs mâles.

-La naissance des larves « Diablotins » survient quelques jours après la ponte (variable selon les conditions climatiques).

-La mort des mâles arrivent en premier (mi Juillet) suivi par celle des femelles (Fin Juillet).

Une nuit d'été 2-3

– Les Diablotins passeront donc par environ cinq mues jusqu’en Octobre pour arriver au stade sub-sub-sub adulte.

– Durant l’hiver « période de Diapause », elles ne s’alimentent que très rarement et il n’y a pas de mue.

– Début Mars avec l’arrivée des premières journées ensoleillées, l’activité reprend de plus en plus et l’appétit se fait grandissant.

– Arrive le temps de la pleine activité qui favorisera les trois dernières mues, fin avril (état sub-sub-adulte), mi mai (sub-adulte) et enfin la dernière fin mai (Adulte)

Voila donc ainsi, le cycle complet de nos chères Empuses, accompli !!!

Aux portes du désert 03

Si tout comme moi, le sujet vous passionne, je ne saurais trop vous conseiller cette petite lecture : http://www.intratext.com/IXT/FRA1600/_PN.HTM  récit d’un certain « Jean Henri FABRE » issu de « Souvenirs entomologiques » et décrivant cette magnifique créature avec beaucoup de poésie !!!

Amitiés, Le Squall …

Et pour finir, voici quelques photos juste pour le plaisir !!! 😉

La fleuriste 1.3

GP empuse Waugh

Que faire à présent 03

 IMG_3805pp

le-marquis

IMG_1909pp

IMG_6322-5000_CrL

Echange de regard 03

hell-priest

PS: Un grand merci à Sophie66, Waugh et Thilidou, qui ont apporté leur contribution par leur photographie. 😉

← Interview Alain ROGATI Les lauréats du concours « TiragesPro vous expose » 2013 sont… →

About the author

Le Squall

10 Commentaires

  1. Velvet Roses
    18 novembre 2013 at 13 h 53 min

    Super article Pascal ! De magnifiques photos également !


    • Claude
      3 mai 2016 at 14 h 14 min

      Sophie , cet article m’a particulièrement touché. Je suis très attiré par l’empuse , et je souhaite vous rencontrer pour en parler avec vous.
      Sincères salutations et tendres baisers insectueux.


  2. Sophie66
    18 novembre 2013 at 14 h 22 min

    Très bel article un un beau complément d’infos ..bravo Pascal et contente que tu ais utilisé quelques-uns de mes shoot pour y contribuer ..merci


  3. tom sawyer
    18 novembre 2013 at 14 h 32 min

    superbe reportage !


  4. Thilidou
    18 novembre 2013 at 16 h 02 min

    très bien écrit et “en pluse” c’est bien instructif ! Pour le Roi de l’Empuse , hip hip 😉 bises


  5. Sergio
    19 novembre 2013 at 19 h 56 min

    Je ne connaissais pas cette “bestiole”, mais la qualité de l’article et la beauté des photos me font souhaité croiser un jour la route de cet insecte fascinant. Merci aux auteurs respectifs !


  6. Tosky
    19 novembre 2013 at 20 h 28 min

    Tres bel, article, interessant et magnifiquement illustré. Bravo a vous ^^


  7. Weck
    9 novembre 2014 at 7 h 43 min

    Pour voir un jeune se mouvoir : http://youtu.be/rwaVLBPejLg


  8. Cécile Gans
    4 mars 2015 at 9 h 42 min

    Ton article est bien intéressant, tes images magnifiques. Moi je les cherche, mais je ne les trouve pas… 🙁


  9. DIDOU34
    16 juin 2016 at 20 h 31 min

    Magnifiques clichés. MERCI.


Laisser un Commentaire